EN FR
Vegetable Illustration

Comment ventiler correctement votre serre et pourquoi c’est essentiel à votre succès

Ventiler correctement votre serre est essentiel. Sans aucun doute, une bonne circulation de l’air dans une serre est indispensable à la réussite de vos cultures. Une bonne circulation de l’air permet de prévenir les maladies, de contrôler le climat et de réduire les poches d’humidité dans votre serre.

Même s’ils sont parfois imperceptibles à vos sens, il y a des microclimats dans votre serre, car l’air humide se condense près des feuilles de vos plantes qui, elles, dégagent de l’humidité pendant leur respiration.

Comme nous le savons, l’air stagnant est parfois porteur de maladies. Il faut donc tout faire pour prévenir l’accumulation de condensation dans les serres. Il est donc essentiel de ventiler correctement votre serre pour obtenir les rendements désirés.

Flux d’air Naturel

Même si la plupart des serres modernes sont équipées d’ouvrants sur les côtés qui s’enroulent manuellement ou automatiquement, il ne serait pas sage de ne compter que sur les ouvrants latéraux pour la circulation de l’air. Si votre serre est de 30 pieds de large ou moins, les ouvrants latéraux seront peut-être suffisants pour contrôler le  taux d’humidité, mais vous n’optimiserez certainement pas le climat de votre serre et la santé de vos plantes.

Par ailleurs, les ouvrants latéraux ne sont vraiment efficaces que lorsqu’il y a du vent. Vous devrez donc considérer la direction des vents dominants sur votre site avant de faire l’installation de votre serre. Si la journée est stagnante et humide, l’intérieur de la serre le sera aussi. Les ouvrants latéraux sont un système de circulation d’air imprévisible.

Si vous tenez à n’utiliser que le flux d’air naturel, vous devriez envisager l’installation d’un toit ouvrant sur votre serre. Les ouvrants latéraux permettent à l’air extérieur d’entrer dans la serre et comme l’air chaud a tendance à monter, il sortira par le toit ouvrant.  Nous devons cependant mentionner que si vous installez un toit ouvrant sur votre serre, vous devrez le faire installer par un professionnel, ce qui entraîne un coût plus élevé.

Ventiler correctement votre serre simplement avec des ouvrants est un défi. /Crédit : Alex Chabot
Ventiler correctement votre serre simplement avec des ouvrants est un défi. /Crédit : Alex Chabot

Flux d’air mécanique pour l’optimisation de la ventilation

La combinaison du flux d’air naturel provenant du vent extérieur qui entre par les côtés de la serre et du flux d’air mécanique qui assure une distribution uniforme de l’air, est la combinaison gagnante.

Sans ajouter énormément de coûts, les ventilateurs à flux d’air horizontal (HAF) sont un accessoire génial pour vous aider à contrôler le climat de votre serre. Ils sont appelés ainsi, car ils sont installés parallèlement aux rangées de cultures et poussent l’air horizontalement. Ils « forcent » simplement le mouvement de l’air à travers la serre, en le distribuant uniformément et aident grandement à ventiler correctement votre serre.

Si vous vivez dans un climat où les étés sont chauds, vous pouvez envisager l’installation d’un système de ventilation à pression positive. Il aspirera l’air frais de l’extérieur dans la serre et le distribuera par un grand tube en plastique perforé au plafond de la serre. La ventilation à pression positive est également une option intéressante si votre serre est entourée d’autres bâtiments ou si elle est équipée d’un pare-vent qui réduit le flux d’air naturel.

La ventilation positive peut aussi être un bon allié pour faire circuler l’air pendant les mois froids. Pendant les jours ensoleillés de l’hiver, il est préférable d’aérer avec ce système plutôt qu’avec les ouvrants latéraux. Il permet à l’air chaud de la serre de se mélanger à l’air frais extérieur avant d’atteindre les plantes. Il suffit de ne pas en faire trop.

La ventilation positive peut être un bon allié pour faire circuler l’air pendant les mois froids. /Credit : Alex Chabot
La ventilation positive peut être un bon allié pour faire circuler l’air pendant les mois froids. /Credit : Alex Chabot

Alors, que dois-je faire?

Si vous disposez d’un budget modeste, nous vous recommandons d’installer une serre dans une zone dégagée, suffisamment exposée au vent et dotée d’un toit non ouvrant. Assurez-vous de choisir un modèle muni d’ouvrants latéraux, qu’ils soient automatiques ou manuels. N’oubliez pas qu’il faut équiper la serre sur toute la longueur de ventilateurs HAF pour avoir un flux d’air décent et ventiler correctement votre serre.

Si votre budget vous le permet, nous vous recommandons d’optimiser votre système de ventilation en installant des ouvrants latéraux automatiques et des ventilateurs HAF. Vous pourrez ensuite choisir entre un toit ouvrant ou un système de ventilation à pression positive en fonction de votre budget. Le toit est plus cher, mais plus efficace que la ventilation à pression positive.

Vous voulez en savoir plus avant l’achat d’une serre?

L’installation d’une serre est un projet important dans la rentabilité d’une ferme. Nous vous avons donc préparé une série d’articles complémentaires qui vous aideront à augmenter votre connaissance sur le sujet. Nous vous invitons donc à consulter :

De plus, si vous avez besoin de plus de ressources pour vous aider dans votre production en serre ou pour connaître les meilleures pratiques pour opérer une ferme rentable, nous vous invitons à rejoindre la Masterclass du jardinier-maraîcher. La Masterclass du jardinier-maraîcher est un cours en ligne complet qui documente toutes les étapes de la production maraîchère à succès. Notre méthode a été élaborée sur plus de 20 années d’expérience en maraîchage biologique et est faite pour vous permettre de livrer des résultats constants qui garantiront le succès de votre ferme.