EN FR
Vegetable Illustration

5 bonnes raisons d’adopter la méthode d’agriculture bio-intensive

Tomates de serres

Jean-Martin Fortier a développé depuis plus de 20 ans sa méthode de production bio-intensive dans le cadre de ses fermes, qui sont aujourd’hui commercialement profitables. Après de nombreuses expérimentations, il a élaboré des techniques de maraîchage, à la fois productive et bénéfique pour l’environnement. Découvrez nos 5 bonnes raisons de vous y mettre !

L’agriculture bio-intensive en bref

Si vous êtes nouveau au concept d’agriculture bio-intensive, peut-être voudrez-vous faire un détour ici pour en apprendre plus sur les principes phares de la méthode bio-intensive de Jean-Martin Fortier. Pour rappel, il s’agit d’une méthode de maraîchage biologique sur petites surfaces qui permet de cultiver sur des plate-bandes surélevées, appelées « planches » et qui permettent de produire une grande variété de cultures grâce à des espacements entre le rang et sur le rang plus petits que ceux recommandés par les semenciers. L’objectif est de produire plus de légumes sur une petite surface de terrain d’où le terme bio-intensif. Cette méthode, aujourd’hui préférée par des milliers maraîcher-ères dans le monde, s’appuie sur l’utilisation d’outils manuels peu coûteux et possiblement d’un motoculteur commercial.

Voici nos 5 bonnes raisons de choisir la méthode de production bio-intensive :

1. Une méthode d’agriculture qui démocratise l’accès à la terre

En agriculture bio-intensive, une terre d’un hectare environ peut suffire pour exploiter une ferme rentable. En effet, cette méthode s’appuie sur des espacements serrés entre chaque plant permis par le biais d’un système de planches permanentes dont les dimensions sont standardisées. Avantageuse au niveau économique, elle permet d’obtenir des rendements par hectare supérieurs à ceux de l’agriculture conventionnelle. Or, produire sur de plus petites surfaces agricoles permet à un plus grand nombre de gens de se lancer dans l’aventure. La non-mécanisation de cette méthode de production demande un investissement initial moindre ce qui permet de rendre un projet agricole plus accessible, surtout pour la relève.

L’agriculture bio-intensive augmente l’accessibilité à la terre. / Crédit : Alex Chabot

2. Une agriculture qui prend soin de la santé du sol

Le maraîchage bio-intensif permet de diversifier la vie du sol, contribuant ainsi à améliorer sa qualité. Tous les amendements ajoutés sur la planche comme le compost, les engrais verts et autres fertilisants naturels visent à nourrir la vie dans le sol. De plus, effectuant des successions de cultures différentes sur chaque planche, on profite que ces cultures développent des racines à des profondeurs différentes ce qui évite d’épuiser les sols. Une fois établie, la planche permanente n’a pas besoin d’être labourée ni retournée ce qui permet de ne pas déranger les micro-organismes présents dans la rhizosphère. Cette diversité est largement bénéfique pour le sol. Elle permet une minéralisation plus rapide des nutriments de la plante et est moins propice à l’installation d’organismes pathogènes. Lorsque le sol est en bonne santé, il n’y a aucune nécessité d’utiliser des fertilisants chimiques ou de pesticides ce qui fait de l’agriculture bio-intensive un modèle en respect avec l’environnement et la vie sous toutes ses formes

3. Le bio-intensif fait gagner du temps

En proposant de placer chaque plant à proximité les uns des autres sur une planche, l’agriculture bio-intensive aide à réduire le temps à consacrer au désherbage. En effet, la densité entre les plants créée une « canopée » qui diminue l’apparition des mauvaises herbes. En raison du déficit de lumière et d’espace, les mauvaises herbes ne se développent pas aussi facilement que si elles avaient l’espace nécessaire pour le faire  comme dans les champs où est pratiquée l’agriculture conventionnelle. Le terre est également moins à nue, ce qui est doublement bénéfique pour la santé des sols.

La méthode de production bio-intensive permet d'avoir un bon rendement sur une petite surface. /Crédit : Alex Chabot
La méthode de production bio-intensive permet d’avoir un bon rendement sur une petite surface. /Crédit : Alex Chabot

4. Le maraîchage bio-intensif pour augmenter son rendement

La méthode bio-intensive, à travers le système de planches permanentes, permet d’optimiser la production par surface cultivée. Ainsi, en maximisant l’espace disponible, une ferme à petite échelle peut tirer davantage de revenus à surface égale sur ses planches que dans l’agriculture conventionnelle. De plus, en planifiant bien les successions des cultures sur une même planche, vous pouvez doubler voire même tripler la production par mètre carré. Cette façon d’optimiser la surface cultivée dans l’espace et le temps permet une agriculture à la fois économique et rentable.

5. Le bio-intensif pour créer des communautés de vie

Il faut remplacer une agriculture de masse par une masse d’agriculteurs-trices. En multipliant les petites fermes partout sur le territoire, on redynamise les villages tout en permettant aux humains qui les habitent de bien vivre. L’agriculture de petite surface est importante pour notre avenir collectif. Ce qu’il y a dans votre assiette est produit tous les jours par des gens passionnés. Il est impératif de choisir un modèle permettant d’offrir une qualité de vie à ces travailleurs-euses et que cette production se fasse dans le respect de l’environnement. 

Vous aimeriez en savoir plus sur l’agriculture bio-intensive et plus particulièrement la méthode appliquée par Jean-Martin Fortier? Vous pouvez rejoindre notre prochaine Masterclass! La Masterclass du jardinier-maraîcher est un cours en ligne complet qui enseigne toutes les étapes à suivre pour une production maraîchère réussie. Notre méthode a été développée sur la base de plus de 20 années d’expérience en maraîchage biologique et est conçue pour vous permettre d’obtenir des résultats constants qui garantiront le succès de votre ferme.