EN FR
Vegetable Illustration

4 façons dont votre production de légumes en automne bénéficiera de l’utilisation des serres

La culture sous serre est un moyen sûr et efficace de prolonger votre saison maraîchère. Dans notre climat nordique, nous utilisons des serres pour commercialiser nos légumes de choix avant tous nos concurrents au printemps et pour prolonger la saison d’automne, jusqu’à Noël et bien au-delà. Sans les serres, notre saison se terminerait à la fin du mois d’octobre et ne reprendrait pas avant la mi-avril. Maintenant que nous utilisons des serres pour prolonger la saison de culture,  nous prenons trois semaines de congé pour les vacances d’hiver, puis nous reprenons nos activités à la mi-janvier!

L’agriculture toute l’année

Grâce aux serres, nous pouvons cultiver des légumes toute l’année. En hiver, nous avons développé un savoir-faire qui nous permet de cultiver plusieurs légumes tolérants bien le froid sans avoir besoin de chauffer ou avec un chauffage minimal des serres. Au printemps, nous implantons les cultures estivales dans les serres aussi tôt que possible, en visant des transplantations de tomates et d’aubergines pour la mi-mars. À l’automne, nous utilisons deux des serres pour prolonger la saison de nos cultures d’été (nous y produisons des tomates jusqu’au début du mois de novembre!) et deux serres sont utilisées dès la fin du mois d’août pour les cultures d’hiver qui ont besoin d’un peu de temps pour pousser avant que la luminosité ne diminue sous la barre des 10h par jour.

Couvertures flottantes sur des cultures dans une serre avec chauffage minimal en hiver. / Crédit : Alex Chabot
Couvertures flottantes sur des cultures dans une serre avec chauffage minimal en hiver. / Crédit : Alex Chabot

Tenir compte de l’avenir climatique incertain

La crise climatique actuelle comporte de nombreuses variables qui rendent le futur incertain. Nous pourrions avoir des hivers plus longs, des étés plus chauds, plus ou moins de vent et de pluie. Nous devons nous préparer à toute une série de changements auxquels nous devrons faire face. La culture en serre est une des façons de se préparer à certaines de ces incertitudes, car il est possible de contrôler le climat pour nos plantes. En cultivant dans une serre, vous garantissez presque que vous aurez la même offre pour votre clientèle année après année, semaine après semaine. Cela ne concerne pas seulement l’extension de la saison et une stabilité de votre offre légumière, mais aussi la satisfaction de la clientèle.

L’infrastructure de la serre change-t-elle pour la culture d’hiver ?

Nous utilisons les mêmes systèmes tout au long de l’année. En hiver, nous n’utilisons pas de lampes LED, de générateurs de CO2 ou tout autre type d’équipement nécessaire pour cultiver des plantes qui aiment la chaleur. Au lieu de cela, nous choisissons les bonnes cultures avec les bons cultivars qui tolèrent bien le froid, puis nous endurcissons les plantes à l’automne et chauffons au minimum durant l’hiver. Nous utilisons des couvertures flottantes pour couvrir les cultures pendant la nuit et nous les enlevons pendant les jours ensoleillés pour maximiser la croissance. Tout pousse plus lentement, c’est pourquoi il est essentiel de réduire votre offre de paniers (CSA) et de prendre des pauses café plus longues. 

Fidélisation la clientèle grâce à la prolongation de la saison

D’après notre expérience, si vous êtes la première personne à mettre un produit en vente au marché dans la saison, les gens ne l’oublieront pas et vous deviendrez leur kiosque fermier pour toute la saison. Forts de cette expérience, nous essayons de commercialiser en premier nos légumes « primeurs » avec des cultures rentables telles que les tomates, les haricots et les concombres. Lorsque vous offrez aux gens une belle variété de produits au début du mois de mai, surtout dans un climat nordique où les gens sont avides de produits locaux frais, vous suscitez beaucoup d’intérêt autour de votre kiosque au marché.

Arriver au marché le printemps avec des légumes primeurs. / Crédit : Caroline Cloutier
Arriver au marché le printemps avec des légumes primeurs. / Crédit : Caroline Cloutier

Une gestion du temps différente

Sans aucun doute, l’un des avantages d’une microferme maraîchère diversifiée est la possibilité de faire une pause prolongée à la fin d’une saison très chargée. Même si nous cultivons pendant tout l’hiver et que nous devons préparer de nombreuses cultures dans la pépinière, l’équipe d’hiver est coupée en 3 pour l’entretien de la ferme et les récoltes. Ainsi, bien que nous ne soyons pas au point mort, nous ralentissons sensiblement et nous avons le temps de nous reposer et de profiter de l’hiver avant que la saison ne reprenne de plus belle début avril.

Vous voulez en savoir plus avant de prendre toute décision concernant votre serre?

La culture sous serre est un moyen sûr et efficace de prolonger votre saison maraîchère. Nous avons préparé une série d’articles qui vous aideront à élargir vos connaissances sur le sujet de l’installation d’une serre afin que cette entreprise soit plus agréable et moins accablante.

Nous vous invitons donc à consulter :

De plus, si vous avez besoin de plus de ressources pour vous aider dans votre production en serre ou pour connaître les meilleures pratiques pour opérer une ferme rentable, nous vous invitons à rejoindre la Masterclass du jardinier-maraîcher. La Masterclass du jardinier-maraîcher est un cours en ligne complet qui documente toutes les étapes de la production maraîchère à succès. Notre méthode a été élaborée sur plus de 15 années d’expérience en maraîchage biologique et est faite pour vous permettre de livrer des résultats constants qui garantiront le succès de votre ferme.