Les inscriptions pour La ferme florale sont ouvertes

Se termine:
jours
heures
minutes
secondes

L’engrais vert et son importance en maraîchage

engrais vert - maraîchage

Un engrais vert, aussi appelé « culture de couverture », est une culture semée non pas dans le but de rapporter un revenu. C’est une excellente technique visant à améliorer l’état du sol. Ce qui est extraordinaire avec les engrais verts, c’est qu’ils touchent à tous les principes du maraîchage en sol vivant. Voyons de plus près pourquoi.

Structurer et la stabiliser le sol

Les mélanges d’engrais verts sont toujours composés d’au moins une variété produisant des racines profondes. En pénétrant le sol en profondeur, elles l’ameublissent et favorisent la formation d’agrégats et de canaux dans le sol. Cela facilite la circulation et le stockage de l’eau et de l’air, essentiels à un sol en bonne santé.

Les racines abondantes ont pour effet de stabiliser le sol. Elles tiennent littéralement le sol en place et limitent ainsi l’érosion (amincissement de la couche arable) et le lessivage (perte des nutriments dans la nappe phréatique). Structurer et stabiliser le sol, c’est veiller à sa fertilité à long terme, car c’est le rendre plus accueillant pour les microorganismes qui, eux aussi, assurent cette fertilité. Les avantages sont donc autant écologiques qu’économiques.

engrais vert
Les racines abondantes des engrais verts ont pour effet de stabiliser le sol

L’engrais vert nourrit et active la vie du sol

Les engrais verts nourrissent les microorganismes, les champignons et tout le reste de la vie du sol. Ils le font d’abord par la photosynthèse. Un plant capte la lumière et aspire le CO2 dans l’air par son feuillage, puis en ajoutant l’eau dans l’équation, il transforme ces éléments en sucres. Par ses racines, il fournira une partie du produit de la photosynthèse aux micro-organismes et aux champignons mycorhizes qui en raffolent tout simplement! En échange, la vie du sol rendra des nutriments plus accessibles pour la plante, en plus de la protéger des maladies et des ravageurs. La plante a donc tout intérêt à nourrir cette communauté.

C’est une boucle positive où l’aide est mutuellement bénéfique. D’ailleurs, il est à noter que plus les plantes font de la photosynthèse, plus elle séquestre le carbone de l’air dans le sol. Les engrais verts sont particulièrement intéressants, car ils sont très efficaces à ce niveau.

Avec leurs racines profondes, les engrais verts vont chercher des nutriments dans les couches plus basses du sol et les accumulent dans leur biomasse. Lorsqu’ils sont détruits et enfouis, la biologie du sol s’active pour les décomposer. La décomposition libère les nutriments contenus dans l’engrais vert et rend ces nutriments solubles. C’est donc dire que la prochaine culture profitera de cette fertilité accrue! Le reste est fixé sous forme de matière organique.

La maximisation de la biodiversité

On peut déduire de ces alliances entre les racines et la vie du sol que les plantes supportent une multitude de microorganismes. Chaque espèce de plantes soutient différentes formes de vie dans le sol. D’où l’importance de diversifier ses recettes d’engrais verts. Pourquoi ne pas ajouter une ou deux sortes de cultures à un mélange classique d’avoine-pois? Les possibilités sont nombreuses!

Toutefois, la maximisation de la biodiversité ne s’arrête pas à ce qui se passe dans le sol. La partie aérienne du plant favorise également la biodiversité au-dessus du sol. Elle procure des habitats pour les insectes et la petite faune, sans compter les pollinisateurs qui peuvent se nourrir pendant le court moment où l’engrais vert est en fleur.

Protéger le sol en le couvrant

La canopée de l’engrais vert est l’élément protecteur de tout ce que nous venons de voir. Le feuillage protège les microorganismes du sol contre les intempéries et les prédateurs en créant des habitats propices à leur survie et à leur multiplication. La couverture végétale empêche l’érosion éolienne et l’assèchement du sol d’avenir. La surface ne forme donc pas de croûte de battance et l’infiltration de l’eau est donc meilleure.

engrais vert - couverture végétale
L’engrais vert offre une bonne couverture végétale

L’engrais vert est aussi une excellente alternative au bâchage de fin de saison. Il offre une bonne couverture pendant la saison basse. Implantez vos planches d’engrais verts suffisamment tôt afin d’obtenir une bonne couverture végétale avant que la croissance ne ralentisse trop. Tant qu’à ne pas produire de revenus avec ce sol, pourquoi ne pas le valoriser pour la saison prochaine?

Les défis de l’engrais vert

La liste des bienfaits des engrais verts est longue. Par exemple, inclure des légumineuses dans vos mélanges permet de fixer l’azote de l’air dans le sol. Les engrais verts peuvent aussi être très efficaces pour contrôler les mauvaises herbes, ou pour assainir le sol de certaines maladies. Implanter des engrais verts, c’est pratiquement toujours une bonne idée si vous pouvez le faire.

Cependant, en maraîchage sur petite surface, le défi est de les intégrer dans une  planification culturale déjà bien chargée. Le manque de temps, le manque d’espace au champ et les exigences du marché peuvent parfois mener aux choix d’implanter des cultures à revenus à la place d’un engrais vert. Leur intégration dans le plan de jardin peut donc être difficile. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il ne faille pas s’efforcer à les intégrer. Des astuces existent! Il s’agit de les planifier comme les autres cultures, de les entrer dans une stratégie de rotation des cultures, d’avoir un itinéraire technique clair d’implantation et une destruction efficace de vos engrais verts!

Quels types d’engrais vert utiliser? 

Il existe une multitude d’espèces de plantes qui peuvent être utilisées comme couverture de sol. Le choix dépend du contexte de production et des bénéfices recherchés.

Dans tous les cas, nous recommandons d’utiliser un mélange de légumineuses et de graminées. Nous appliquons un taux de semis beaucoup plus important que ce qui est indiqué sur les étiquettes. L’intention est de couvrir la surface de la planche le plus rapidement possible. Cela empêchera les mauvaises herbes de s’établir. 

Deux mélanges classiques sont à considérer : le mélange avoine/pois utilisé au printemps et en été. Le mélange seigle d’automne/vesce utilisé à l’automne pour sa capacité de survivre à l’hiver et de repousser au printemps, et ce, même dans des climats nordiques!

Souhaitez-vous intégrer des engrais verts dans votre jardin maraîcher afin d’améliorer la santé de vos sols? Nous proposons un module complet et détaillé sur les sols vivants dans notre programme signature la Masterclass. En vous inscrivant à ce cours, vous pourrez approfondir acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à la mise en œuvre efficace des engrais verts sur votre microferme. Rejoignez-nous pour explorer ce sujet et faire passer vos cultures maraîchères à la vitesse supérieure !

Vous pourriez aussi aimer

formation gratuite

FORMATION GRATUITE EN DIRECT!

11 juin à 9h (EST)

Ces légumes profitables à cultiver sans tarder